Chargement...
 

Le régime seigneurial en Nouvelle-France

Source : Service national du RÉCIT de l'univers social, www.recitus.qc.ca
Licence : Creative communs BY-NC-SA

En Nouvelle-France, la colonie est divisée en grandes bandes de terres, longues et étroites, qui font face au fleuve Saint-Laurent ou à un autre cours d'eau. Le territoire est organisé de cette façon parce que les cours d'eau sont nécessaires pour l'agriculture et facilitent les communications. Les terres sont d'abord données à des seigneurs par le gouverneur et l'intendant. Sur la seigneurie, le seigneur se garde un domaine où il fait cultiver la terre et construire un manoir. Tout près, il conserve un terrain pour l'église de la paroisse. Quelques années plus tard, des marchands, des artisans et un notaire viendront s'établir près de l'église. Un village est né. Partout au Québec comme sur l’ïle d’Orléan à quelques kilomètre seulement de Québec, on peut facilement observer des traces du régime seigneurial.

Consignes et cahier de l'élève

- Télécharger l'activité en .doc: Seigneurie
- Télécharger l'activité en pdf: Seigneurie

Accéder à la carte

- Accéder aux consignes directement sur la carte en cliquant sur  Bouton description de l'application
- Accéder à la carte Le régime seigneurial en Nouvelle-France et cliquer ensuite sur Image pour faire une copie de la carte.

Pour en savoir plus


Défricher pour s'établir : l'arrivée sur une seigneurie
Les seigneurs et les censitaires
Décris-moi ta maison, je te dirai qui tu es.


Afficher les messages d'erreurs PHP